De l’organisation en travaillant de chez soi

C’est génial de bosser de chez soi. Tu fais tes horaires, tu peux aller conduire et rechercher le petit à l’école, pas d’embouteillages, pas de train en retard, tu peux prendre du temps pour les devoirs des enfants, tu as ta cuisine privée, tu as les placards remplis de biscuits, tu peux faire les courses en dehors du samedi matin, tu as des toilettes toujours propres à disposition, tu ne dois pas composer avec collègue ni avec patron, tu as Pinterest, Facebook, Twitter, il n’y a personne qui peut voir ce que tu fais dans ton dos, tu mets la musique que tu veux, tu peux même allumer la tv. Et regarder cette série sur Netflix. Oui, il est 14h, et alors, je bosserai plus tard. Tu es libre, libre, liiiiibre.
Puis tu te rends compte que ça va dans tous les sens. Que ta productivité est proche de celle d’un concombre. Que tu dors mal parce qu’il y a l’un ou l’autre papier, que dis-je, un tas de paperasse, qui attend qu’on s’en occupe. Que tu grossis parce que tu raffles toutes les collations de ton gamin. Et parce que tu es finalement sur Netflix de 9h (retour de l’école) à 15h (départ pour l’école, on va quand même pas le mettre à la garderie alors qu’on est à la maison, dis!). Et puis tu râles parce qu’on te reproche que les courses ne sont pas faites alors que tu étais là (mais je booooosse je te dis, ça va, chuis pas la bonne!) et puis tu râles parce que ça n’avance pas, t’en as marre, tu veux prendre le 1er boulot qui se présente pourvu qu’on te file un salaire stable à la fin du mois, même s’il faut pour ça passer la journée entre les rayons et la caisse d’un supermarché. Non. Stop. Pas le supermarché. Organise-toi, saperlipopette!

Donc tu prends ton courage à deux mains et tu te dis ça y est; Je m’organise. Après cette série. Non. Maintenant. Je m’organise.

Photo 6-09-16 12 41 42

Première chose. Un agenda. Parce que tu vas avoir des trucs à noter. Encore mieux qu’un agenda, un bullet journal. L’ami fidèle qui te rappelle que c’est pas bon de procrastiner. En gros (vraiment en hyper résumé), un bullet journal ou bujo pour les intimes, c’est un carnet vierge, qu’on utilise comme un agenda et un fourre-tout en même temps. Tu décides-toi-même-tout-seul comment te représenter visuellement une semaine (ou une journée, mais une semaine c’est mieux pour prévoir des trucs à l’avance) et tu arrêtes de coller des post-it partout pour faire genre que tu bosses, tu écris tout dans ton nouvel ami le bujo (et en plus c’est fashion). Tu peux mettre du washi tape, faire des petits mickeys un peu partout pour décorer, faire des jolis titres… Bon ça c’est la base, hein, j’écrirai un truc là dessus un jour (en attendant, je vais coller des liens là bas plus bas)
J’ai testé le bujo et j’ai arrêté parce que j’en avais marre de dessiner les cases alors que ça existe tout-fait. Concombre, on a dit.
Donc mon agenda à moi est un Moleskine parce que je suis une fashion victim et parce que j’ai trouvé la disposition hyper pratique: La page de gauche reprend toute la semaine et la page de droite me permet de noter des trucs.
Dans l’agenda, j’utilise un code-couleur. Donc devant les tâches « boulot », je mets un point vert. Devant les tâches relatives à la maison (sortir les poubelles, aller chercher les courses, etc.) je fais un point rose. Pareil pour les loisirs, pour ce qui concerne le fiston…

Photo 6-09-16 12 40 49
J’y ai noté quelques petits trucs en plus. Par exemple j’ai dessiné une petite feuille pour le jour où j’ai arrosé les plantes. Parce que j’oublie toujours quand je l’ai fait et je n’ai pas envie de les noyer, les pauvres. Cette semaine je reprends le sport et j’essaie d’aller dormir plus tôt. J’ai dessiné des petits carrés à colorier si c’est un jour où j’ai fait du sport (au moins une heure) et si c’est un jour où j’éteins l’ordinateur avant 22h (sur la photo c’est raté, mais c’est en orange donc j’ai éteint quand même avant minuit)

Moleskine
Le bullet journal, l’article de PoWa
Un super groupe Facebook dédié au Bullet journal
Le rayon papeterie chez Maman fait ses courses

Petit deux. Une routine. La routine commence dés le matin. Quitte à se lever un peu plus tôt. Essaie de réfléchir à l’avance, pendant 5 minutes, à ce que tu vas devoir faire, imagine-toi le faire, et imagine-toi surtout l’avoir fini. Ca fait du bien d’avoir fini son tas de paperasse, non? Hébé voilà. Today is the day pour ta paperasse parce que tu le veux, tu le sais, tu vas le faire. Sinon tu le feras demain.
Si en plus tu peux accompagner ça de quelques étirements de la nuque et des épaules (pour éviter que le stress ne prenne ton dos pour un terrain de jeux) et d’un bon verre d’eau ou d’un thé, te voilà en route pour une journée de folie.
Il y a des livres bien foutus pour expliquer les routines qu’on peut mettre en place dés le matin, pour partir du bon pied; ‘fin pour rester chez soi du bon pied. ‘fin on se comprend. Je mettrai des liens plus bas.

img_6943
Et sinon dans la routine, j’entends aussi gérer le temps de travail et se faire un horaire qu’on respecte tous les jours. Oui, on s’entend bien avec ce client-là, il est sympa et il est justement en ligne à 21h30 et il a grand besoin de savoir si tu as un peu avancé dans son design. Bah il le saura demain. Suspens. Sois poli, gentil, diplomate et tout ça, mais à 21h30 ce n’est plus une heure pour bosser, sauf si tu veux donner un boulot de mauvaise qualité. Ou si tu as dormi toute la journée, mais ça c’est un autre problème. Donc mets-toi une routine pour tes heures de boulot. 8h30/12h30 – repas de midi – 13/15 – reprendre les loustics, faire les devoirs – 17/19 (pour les trucs qui demandent moins de concentration vu qu’on n’est plus seul dans la maison) routine du soir – éventuellement 20/21 si la maison est calme mais passé 21h c’est fini. Bon évidemment chacun a son rythme mais quand il y a des enfants, il faut +- coller notre rythme sur le leur alors les journées ressemblent +- à ça, et mine de rien, ça nous fait 10h de boulot; D’où on peut supprimer quelques heures pour du sport ou une sieste par exemple.

Miracle Morning
La magie du matin
Tout se joue avant le petit dej

Numéro trois. Arrête d’acheter des crasses. Regarde le % de sucre à l’arrière du paquet si tu veux te faire une frayeur. Mais arrête d’acheter ces trucs, tu sais très bien que tu vas en manger un, puis un autre, puis un autre, et puis hooo bah c’est bon, c’est pas pour un en plus. Arrête d’acheter ça en te disant que c’est pas pour toi c’est pour la collation du fiston. Non! Achète des fruits! Et mange-les doucement en dégustant bien. Et file des fruits à ton gamin pour sa collation, aussi.
Fais tes courses en ligne à un moment où tu n’as pas faim. En ligne pour éviter de perdre du temps à la caisse. Quand tu n’as pas faim pour éviter de craquer sur n’importe quoi. Gain de temps, gain d’argent, pas de sucreries à outrance. En plus ça permet de prévoir les repas à l’avance. Organisation quand tu nous tiens!
Et sinon, un autre truc qui fonctionne bien, c’est, au cas où tu n’as pas acheté de fruits, d’avoir ton petit paquet de 2 collations devant toi. Et tu n’as droit à rien d’autre de la journée comme en-cas. Ca demande plus de self-control mais ça le fait. Mange bien-bien le matin. Mange bien à midi, un truc que tu réchauffes ou qui va vite à faire, une grosse salade…
Un jour, tu vas même être tellement passionné par ton boulot que tu bosseras d’une traite jusqu’à l’heure où tu devras reprendre le petit à l’école. Et encore, tu devras mettre une alarme pour te rappeler que c’est l’heure d’y aller. Tu seras tellement à fond dedans que tu oublieras de manger. Beh ça c’est pas bon non plus. Garde tes collations et ton heure de repas relativement régulières sinon tu fous le bazar dans ton métabolisme et tu sentiras la fatigue plus vite. Déjeune comme un roi, dîne comme un prince et soupe comme un valet. Et finis ta soupe.

Collect and Go, les courses en ligne chez Colruyt (testé et approuvé)

Et justement en parlant de fatigue, on arrive au petit quatre. Dors! Pas à 10h du mat’ devant un documentaire sur Netflix. Eteins ton ordinateur avant 22h (j’essaie), ne surveille plus ton gsm non plus, tu auras d’autant plus de notifications demain (j’essaie), lis pendant une petite heure et tu verras que tu ne tiendras pas une heure et que tes yeux se fermeront assez vite. Surtout si le bouquin est chiant. Lis, dessine, écris ton journal, fais un truc reposant pour l’esprit. Eventuellement, c’est aussi le bon moment pour faire certains étirements ou du yoga pour finir la journée de façon sereine.
Tu peux aussi faire une sieste en début d’après-midi. Une sieste hein, pas un gros dodo. Mets quand même sonner ton réveil au cas où, pour ne pas oublier le loustic à l’école. Mais en gros une sieste de 30 minutes permettrait de réduire le stress, améliorer la concentration, la mémoire, la créativité… c’est tout bénef. Il faut juste un self-control de malade pour se relever et se remettre à bosser alors qu’on est tranquillou dans le canap’ et qu’on a bien chaud sous une couverture. Question de pratique. Ça va venir.

Le yoga du soir, pour bien dormir
Babelio, des avis sur les livres chiants et pas chiants

Number 5. Essaie d’avoir ta zone de travail. Un bureau à toi c’est sympa mais ça a ses petits travers. Tu peux délimiter ton espace même si c’est sur la table de la salle à manger. Juste qu’il faut bien ranger quand tu as fini. C’est peut-être même mieux d’être dans la pièce commune finalement. Ca te force à ne bosser que la journée, et ça t’empêche d’être « au boulot » dans les moments familiaux.

Numéro 6. Fais du sport. Si j’ai réussi à m’y mettre, tu peux réussir aussi. Regarde en fonction du budget, force-toi un peu au départ et puis une fois que le premier pas est fait, les autres suivent. Si tu as la possibilité d’aller dans une salle ou dans des cours collectifs, essaie de respecter un horaire, ça te permettra de voir toujours +- les mêmes personnes. Un jour, tu entendras « Hé mais t’es pas venu la semaine dernière, on t’attendait! » et là c’est presque gagné, tu n’iras plus au sport juste pour le sport, tu iras aussi pour voir du monde, papoter, et le sport se mettra dans un contexte plus global et là ça te fera du bien. Si tu préfères faire du sport tout seul, bah ok, mais fais-le. Depuis que je fais du sport, outre les bienfaits habituels sur le physique (mais ça va et ça vient), je récupère plus vite en dormant. Je peux aussi rester au lit le matin sans avoir mal au dos (quand le miracle arrive et que je peux dormir plus tard que 7h).

13310572_10153774339771939_7465117481739557122_n
Sinon tu peux marcher aussi. Ca n’a l’air de rien mais ça fait beaucoup de bien. Trouve un bois, un parc, gare-toi loin, prends les escaliers, trouve toutes les occasions de marcher, parce que « ça active la circulation, évite l’apparition des varices, tonifie les jambes, réduit les risques d’hypertension, augmente l’endurance cardio-respiratoire, prévient le diabète, aide à lutter contre le cholestérol et aère l’esprit » (tadaaaaaam)

Fitbit, pour compter les pas, tracker d’activité (testé et approuvé)
Les bienfaits de la marche

Le Pénultième (haha j’avais envie de le caser). Aies des passe-temps, des intérêts en dehors du boulot et des amis. Il faut vraiment que je t’explique pourquoi ou c’est bon?

Numéro 8. Fais ce que tu aimes. Chaque jour. Tous les jours.
Inspire-toi, reste intéressé, apprends de nouvelles choses et amuse-toi dans ton boulot.
Et outre le boulot, garde du temps pour des choses qui te font plaisir et profite de ces choses consciemment, en te rendant compte de chaque petit détail qui fait que ce que tu fais te plait. Jouer avec le loustic, c’est pas juste pour lui faire plaisir, tu peux aussi t’amuser comme un petit fou. Cuisiner en prenant le temps de couper les légumes, boire une tasse de thé en profitant de tous les goûts…

Des précisions sur la plein conscience

2 thoughts on “De l’organisation en travaillant de chez soi

  • Ollivia

    Bonjour ! Je m’appelle Ollivia, je vis en Nouvelle-Calédonie ! J’ai créer la 1ère conciergerie de proximité ici, n’hésites pas à venir jeter un coup d’oeil (http://www.ofcoursesnc.com/) J’aurais bien besoin de conseils ! 😉
    Mon mari m’a pris pour une folle parce que je riais toute seule en lisant ton article : J’avais l’impression qu’on parlais de moi ! Il est clair que j’ai un problème d’organisation, concernant le Bujo je n’arrive pas encore à trouver la présentation qui me convient mais de toute façon je sais que l’outil qui me convient ne trouvant d’agenda adapté à mon activité ici ! Et je me disais justement qu’il fallait que je me remette au sport ! Y a plus qu’à maintenant !
    Merci pour ton article, ça m’aidera beaucoup ! Bonne continuation et à bientôt !

    Répondre
    • 10id

      Salut Olivia 🙂 Je vais aller voir ton lien, merci 🙂 Bon courage pour le démarrage du bujo, il faut tâtonner au début pour trouver la bonne mise en page, la bonne taille de journée, la bonne quantité d’espaces pour prendre des notes… Il y a bcp d’inspiration sur Pinterest et je t’invite vraiment à venir dans le groupe et lire l’article de PoWa 😉 C’est une mine d’or 😉 Haha bon courage aussi pour le sport, bon amusement surtout 😉

      Répondre

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *