De retour!

De nouveau de l’animation par ici!

Je viens de vivre une expérience de presque 3 ans très enrichissante. J’ai travaillé dans un magasin de jeux éducatifs et de jeux de société. Je me suis occupée, entourée d’une super collègue et d’une très chouette patronne, d’apprendre les jeux, conseiller les clients en fonction de l’âge, de la personnalité, de la fratrie, etc. Choisir les jeux que les enfants (et leurs parents) préfèreront, gérer un petit monde excité comme pas deux lors des animations, gérer un stock – et le transporter d’un coin à l’autre de la boutique plusieurs fois par an – avant, pendant et après les fêtes de fin d’année. Un travail très prenant mais passionnant. Réellement passionnant.

Je n’ai pas laissé tomber le graphisme pour autant puisque je me suis occupée de moderniser le logo de la boutique (une boutique qui a maintenant un peu plus de 30 ans d’existence!), j’ai aussi créé différents supports de communication comme des flyers, des fardes à rabats destinées à recevoir les dépliants des fournisseurs, des cartes promotionnelles envoyées à toute la clientèle plusieurs fois par an. J’ai eu l’occasion de créer de A à Z la charte graphique d’un défilé de mode pour enfants (la boutique vendant également des vêtements) et de mettre en page tous les supports associés à l’événement.
La photographie n’a pas été mise de côté non plus puisque j’ai réalisé en extérieur et en studio les shootings saisonniers de la boutique pour promouvoir les nouvelles collections de vêtements de grandes marques.

Moi qui n’aurais même pas été capable de vendre de l’eau dans le désert, je me suis rendue compte que lorsque l’on est convaincu par ce que l’on vend, on réussit à cerner les envies et les besoins des clients. La vente se déroule comme une conversation, les arguments apparaissent comme des conseils ou comme un partage de connaissances. J’ai découvert que malgré plusieurs années passées dans le graphisme, mes compétences de logopède étaient toujours bien présentes, coulaient de source, et étaient appréciées des parents.

Pendant 3 ans, il y a eu un cadre magnifique, des jeux, de l’éducatif, des enfants, des relations sincères avec un nombre incroyable de personnes qui m’ont fait confiance et sont revenues ensuite demander de nouveau mes conseils, de belles rencontres, une collègue géniale, des découvertes, du travail parfois lourd et épuisant, du graphisme et de la photo. Je reste persuadée que c’est ce travail qui me correspond le mieux, tout simplement parce qu’i l n’y a pas une seule de mes compétences qui n’ait pas été mise en avant pendant ces 3 ans.

Alors pourquoi ça s’arrête? Je ne rentrerai pas dans les détails. Parfois c’est juste tellement « tout » que ça déborde. Les horaires « boutique » n’aident pas. Les horaires « école » (vachement plus réduits!) non plus. La santé ne tient pas toujours le cap et le fossé se creuse entre ce que l’on voudrait faire et ce que l’on est capable de faire. Matériellement, physiquement, avec ses propres possibilités loin d’être surnaturelles.

Je suis habituée aux changements de cap. Je suis habituée à apprendre du passé, apprendre à me connaître, aller jusqu’à la limite de ce que je suis capable de faire et élaguer petit à petit, en prévision de la suite. Tout va bien. Toujours.

Si vous passez par Ath, allez donc faire un tour à la boutique Cotontige, dites-leur que vous venez de ma part et ne repartez pas sans un bon jeu de société 😉

 

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *